Aller au contenu | Menu

Newsroom - EM Strasbourg Business School
Autres sites
Newsroom - EM Strasbourg Business School
Les actualités
de l'EM Strasbourg
Logo Partenaires

Actus de l'EM Strasbourg

Zoom sur une start-up éco-responsable: Green Phoenix

Publié le 2 juin 2020, Mis à jour le 2 juin 2020

À l'occasion de la semaine sur le développement durable, l'EM Strasbourg réalise un entretien avec Green Phoenix. Cette start-up est un service de collecte des déchets organique innovant permettant leur valorisation en énergie verte et en engrais. Cinq fondateurs sont à l'origine de cette démarche dont Daniel Monjaraz, étudiant à l'EM Strasbourg. Incubée au sein de la Ruche à projets de l'EM Strasbourg, Green Phoenix aborde une phase décisive de son projet : la création de sa structure.

Green Phoenix

Green Phoenix

Pourquoi avoir voulu créer Green Phoenix ?

Nous étions tous engagés tant personnellement que professionnellement pour la protection de l’environnement, mais nous voulions dépasser l’échelle individuelle et pouvoir partager notre vision à travers un projet qui donne du sens à nos actions. C’est ainsi que nous nous sommes regroupés autour du projet Green Phoenix.

Green Phoenix est née d’une aspiration de tous les membres de l’équipe d’agir concrètement pour l’environnement et construire le monde de demain en prenant en compte les enjeux environnementaux et sociaux. 23 000 tonnes, c’est le nombre de déchets organiques présents dans la poubelle bleue, simplement à Strasbourg. La grande majorité est incinérée, ou enfouie avec le reste des déchets résiduels. Le bilan est encore plus alarmant à l’échelle française: plus 3 millions de tonnes annuelles de biodéchets brûlées par an. C’est à partir de ce constat que nous avons voulu agir. Nous voulons éviter que ces déchets soient incinérés et à la place, les replacer dans leur cycle de vie naturel : retourner à la terre. En plus de cela, nous voulons transmettre nos valeurs écologiques et sociales. Green Phoenix permettrait ainsi de créer des emplois locaux, valoriser des savoir-faire régionaux, tout en créant de l’énergie renouvelable avec nos biodéchets.

Transformer une matière dont nous voulons nous débarrasser en une ressource indispensable aujourd’hui. Trier et valoriser ses biodéchets est un geste simple à la campagne, mais en ville, les biodéchets sont mêlés au reste des ordures ménagères et incinérés. Quel gâchis d’énergie quand nous savons qu’un tiers de nos poubelles sont des biodéchets constitués à 80% d’eau. Pas facile de brûler de l’eau, n’est-ce pas ?

Combien de personnes font partie du projet ?

Nous sommes 5 cofondateurs de Green Phoenix, motivés et possédant la forte volonté d’agir pour la transition écologique à travers notre projet. Aujourd’hui, Aurore Gerber, Robin Moulin, Daniel Monjaraz, Erica Duquenne et William Gourdin sont les cinq membres de Green Phoenix.



Les membres de Green Phoenix
Les membres de Green Phoenix - Green Phoenix

Quelles sont les valeurs qui vous animent ?

En premier lieu, la protection de la Nature est pour nous le moteur de ce projet. Chaque action, chaque achat, chaque consommation doit avoir un impact le plus faible possible sur l’environnement en termes d’émissions de gaz à effet de serre et d’atteinte à la biodiversité. Cela implique que nos partenaires et fournisseurs se trouvent dans la région de notre activité pour favoriser les circuits courts et les emplois locaux.

Nous favorisons également le réemploi et le recyclage des matériaux que nous utilisons et un moyen de transport le plus adapté et le moins polluant possible pour la collecte des biodéchets, à savoir le vélo. De plus, nous souhaitons favoriser le lien social et la solidarité. Le caractère innovant de notre solution nous permet de proposer une collecte adaptée à l’environnement urbain. Par le geste de tri et de collecte des biodéchets nous voulons prouver que de petits gestes simples, du quotidien peuvent avoir un impact conséquent et bénéfique sur la planète si on s’y met tous.

En quoi consiste ce projet ? À quel besoin répond-il ?

Green Phoenix est un service de collecte des déchets organiques innovant permettant leur valorisation en énergie verte et en engrais. La collecte est effectuée à vélo-cargo, plus adapté à l’espace urbain et moins polluant qu’un camion. Nous avons analysé le terrain pour que les points de collecte soient placés au plus près des habitants, pour un ramassage plusieurs fois par semaine. Les biodéchets collectés seront transférés à notre partenaire méthaniseur pour être valorisés.

Nous répondons à un besoin actuel des collectivités territoriales, puisque chaque territoire doit répondre à des objectifs de tri à la source des biodéchets d’ici 2023, fixés par la législation européenne. Ces objectifs à atteindre laissent donc peu de temps aux collectivités pour mettre en place cette collecte, ce nouveau marché est donc en plein développement.

À quel stade en est le projet ?

Green Phoenix est aujourd’hui rendu à une étape décisive, puisque nous créons bientôt notre structure pour commencer notre activité. Nous réfléchissons à la phase pilote, afin de montrer qu’il est possible d’agir dès à présent.

Depuis août 2019, Green Phoenix est soutenu fortement par ses fondateurs motivés et souhaitant agir positivement à travers cette initiative ! Nous avons depuis développé notre idée, ciblé notre marché, protégé notre marque et développé des partenariats. Nous avons échangé avec l’Eurométropole de Strasbourg afin de rendre compte des attentes et besoins des collectivités territoriales.

Actuellement, nous participons à de multiples concours (Tango&Scan, Instart’up, Inovate …) et nous avons lancé notre stratégie de marketing digital. En parallèle, notre partenaire développe un modèle de vélo-cargo adapté au type de collecte que nous envisageons et répondant à notre cahier des charges.

Quelles sont vos ambitions à court et moyen terme pour Green Phoenix ?

Nos ambitions à court terme sont de développer notre pilote cette année puis de répondre à des marchés publics de l’Eurométropole ou d’autres métropoles qui souhaitent s’engager pleinement dans une réflexion écologique et sociétale sur leur territoire. Nous commençons à soulever des fonds, afin de pouvoir créer notre structure, de laquelle nous avons déjà déposé le nom en tant que marque verbale auprès de l’INPI.

Nous prévoyons également d’atteindre le secteur privé pour diversifier nos apports. À long terme, nous souhaitons concrètement apporter notre pierre à l’édifice et donner la possibilité à toutes personnes de construire le monde demain, dans lequel nous souhaitons vivre et transmettre aux générations futures.

Green Phoenix
Green Phoenix

Green Phoenix est incubé au sein de la Ruche à projets. Que vous apporte l'incubateur à projets de l'EM Strasbourg ?

Grâce à Daniel Monjaraz, étudiant de l’EM Strasbourg, nous avons eu l’opportunité de faire partie du projet d’incubation pendant 3 mois à la Ruche à Projet. Nous avons choisi d’y participer, car cela représente pour nous un soutien d’experts de l'entrepreneuriat qui peuvent répondre à plusieurs de nos questions avant de lancer notre start-up. Plus qu’un partage d’idées avec d’autres jeunes entrepreneurs de l’incubateur, nous y voyons aussi un soutien dans cette période importante du projet.

Green Phoenix rassemble plusieurs écoles. Outre Daniel Monjaraz de l'EM Strasbourg, figurent également des étudiants ingénieurs de l'Insa. Quelle est la valeur ajoutée des étudiants des différentes écoles prenant part au projet ?

Nous n’avons pas ciblé une quelconque association entre écoles, nous nous sommes tous retrouvés simplement autour de valeurs communes, transversales, quelles que soient nos inspirations : écologie, protection de l’environnement, volonté d’agir concrètement.

La pluridisciplinarité de notre équipe est notre plus grand atout, car nous sommes issus de formations différentes. Nos compétences toutes complémentaires entre elles permettent à chacun d’avoir son champ d’action (stratégie marketing, planification financière et comptabilité, étude de terrain et cartographie, droit et ressources humaines, design et communication, études d’impact de la valorisation, études techniques et réalisation, relations publiques et partenariat). C’est cette valeur ajoutée de notre équipe qui fait aussi sa force et une ressource inépuisable de motivation pour Green Phoenix !

Vous pouvez suivre l’évolution du projet, et l’implication de Green Phoenix via leurs réseaux sociaux Facebook, Linkedin  et Instagram.



 
Partagez ! Recommandez !

Connexion