Aller au contenu | Menu

Newsroom - EM Strasbourg Business School
Autres sites
Newsroom - EM Strasbourg Business School
Les actualités
de l'EM Strasbourg
Logo Partenaires

Actus de l'EM Strasbourg

Du garage à un entrepôt de 650m2. Gaming privé, histoire d'une success story

Publié le 20 novembre 2020, Mis à jour le 22 novembre 2020

Marc BERTHOLD est diplômé du Programme Grande École de l'EM Strasbourg, en spécialisation Entrepreneuriat. Fort d’une expérience de 4 ans dans la vente et le conseil auprès de grands groupes industriels, Marc décide en octobre 2018 de lancer sa start-up Gaming Privé : un e-commerce spécialisé dans la vente flash gaming, esport & pop culture, 100% français. Rencontre avec un féru de jeux vidéo qui a fait de sa passion, son métier.

Marc Berthold

Marc Berthold

Comment avez-vous lancé votre start-up ?


« Nous avons décidé de lancer Gaming Privé en 2018 avec Alexandra Berthold, ma femme, diplômée de King's College à Londres et Frédéric Assier. À l'époque, Alexandra et moi-même sommes salariés à plein temps en Allemagne et Frédéric habite dans le Cantal. Mais la rage de réussir nous anime et nous décidons de créer la société à Châtenois, dans la maison de mon père et ma chambre d'adolescent. C'est là que nous travaillons sur les premiers développements et que nous préparons les premiers colis à destination de nos clients. Rapidement, la chambre se remplit de colis et de marchandises et il nous faut empiéter sur la surface du garage. Au fur et à mesure, les allées et venues des livreurs et transporteurs se font plus nombreuses… Nous démarrons nos démarches pour trouver de nouveaux locaux. C'est à cette époque, que nous intégrons l'incubateur SEMIA, à Strasbourg. Nous passons de 10 m² à 60 m², avec un vrai bureau pour travailler et un vrai petit entrepôt pour nos marchandises. Durant toute la première année, notre croissance et notre développement se font intégralement sur fonds propres. Nous y mettons notre énergie et nos économies. Ces efforts finissent par payer puisque nous arrivons à réaliser une première levée de fonds en Septembre 2019 d'un montant total d'environ 500k€.

En novembre 2019, Gaming Privé remporte le Grand Prix du Jury lors des CIC Esport Business Awards, prix récompensant la startup de l'année sur la grande scène de la Paris Games Week 2019. En une année, nous passons d'un seul salarié à une équipe de 7 personnes. Notre projet grandit et nous passons de 20 000 membres inscrits à une communauté de plus de 200 000 clients.

Afin de maîtriser cette croissance et de pouvoir l'accélérer, nous venons il y a quelques semaines de déménager pour la troisième fois en posant nos cartons dans des locaux de plus de 650 m², toujours à Strasbourg. Un sacré changement par rapport à nos débuts ».

null
Vous avez créé ce projet avec deux associés, quel est votre rôle au quotidien ?


« Dès le départ, nous avons cherché à comprendre comment nos trois profils se complétaient pour que notre équipe soit la plus polyvalente possible. Concernant mon rôle, je m'occupe de la partie communication, acquisition (marketing), gestion du site internet et de la mise en place des offres, et tout ce qui touche aux finances (compta, levée de fonds etc.).

Lorsque l'on crée une startup, on se dit que ça va être fun (c'est vrai), mais on oublie tout ce que cela implique en termes de tâches et de compétences différentes. Il faut vraiment bien se préparer et être sûr que l'équipe est complémentaire ».

null
Vous avez été champion de e-sport. Quel rôle cela a-t-il joué dans votre envie de lancer votre start-up ?


« C'est vrai, j'ai été joueur professionnel pendant longtemps et je suis présent sur la scène Esports depuis quasiment 20 ans. J'ai été 3 fois champion de France, 1 fois champion d'Europe et 1 fois champion du Monde sur le jeu Call of Duty 4. Ce n'est pas nécessairement ces victoires qui m'ont donné envie de lancer ce projet, mais elles ont très certainement contribué à mon développement pour arriver à lancer une startup. L'esprit d'équipe, la polyvalence, la curiosité, la stratégie et l'analyse, la prise de décision rapide, la gestion du stress. Autant de compétences qui sont nécessaires au plus haut niveau et qui le sont tout autant aujourd'hui pour faire grandir Gaming Privé ».


Qu’est-ce que votre passage à l’EM Strasbourg vous a apporté ?


« Lors des mes études à l'EM Strasbourg, j'ai suivi le Programme Grande École en spécialisation Entrepreneuriat. Cela m'a évidemment enseigné les bases de ce milieu et notamment la réalisation d'un Business Plan en bonne et due forme. Mais cela m'a également appris la flexibilité, la polyvalence et l'adaptabilité qui sont des compétences nécessaires pour monter une entreprise et la faire grandir. C'est aussi à l'EM Strasbourg, lorsque nous avons (en équipe) pris en main la réalisation de l'étude de marché et du business plan d'une startup réelle, que j'ai pris goût à cet univers et que la volonté de créer ma propre société est née. Même si cela a pris un peu de temps avant que je ne me lance moi-même ».
Partagez ! Recommandez !

Connexion