Aller au contenu | Menu

Newsroom - EM Strasbourg Business School
Autres sites
Newsroom - EM Strasbourg Business School
Les actualités
de l'EM Strasbourg
Logo Partenaires

Actus de l'EM Strasbourg

Des qualités de managers appréciées au sein d’un cockpit

Publié le 7 décembre 2020, Mis à jour le 7 décembre 2020

Arthur Boutin, diplômé du Programme Grande École spécialisation Marketing stratégique et opérationnel depuis 2018, a décidé de bousculer ses plans de carrière pour faire de sa passion son métier. Comme le disait François Salvat de Montfort, « Le plus beau des métiers, c'est de vivre de sa passion ». C’est avec détermination qu’Arthur a suivi cet adage pour suivre une formation de pilote de ligne. Découvrez son parcours #bedistinctive.

Arthur Boutin

Arthur Boutin

L’EM Strasbourg : un apprentissage solide, pilier d’une carrière épanouie


Après une classe préparatoire ECS (Économique et Commerciale, profil Scientifique) au Lycée Descartes à Tours. Arthur décide d’intégrer l’EM Strasbourg en 2014 en parcours franco-anglais. En 2ème année, il décide de se spécialiser en marketing stratégique et opérationnel. Puis en dernière année, il décide de faire son année d’expatriation à Sydney. « L’EM Strasbourg m’a beaucoup apporté sur le plan humain. On découvre de nouvelles façons de travailler au travers des nombreuses activités en groupe. On se place constamment dans une situation d’échange et de collaboration avec les autres ». abonde-t-il.

Aujourd’hui élève pilote, Arthur fait toujours appel à des notions enseignées à l’EM Strasbourg. « En plus des techniques de vol, on nous apprend également à devenir des managers responsables, à faire preuve d'éthique. Ce sont des notions que je m’efforce d’appliquer au quotidien dans mes décisions ». Les qualités demandées en vol sont similaires à celles attendues d’un bon manager . « Un commandant de bord est avant tout un manager ! Il doit coordonner toutes les actions autour de l’avion au sol, et dans l’avion une fois en vol, son rôle est d’assurer la sécurité des personnes à bord (passagers et équipages), leur confort mais aussi l’efficacité du vol. Un pilote doit en permanence faire preuve de flexibilité et s’adapter à toutes les situations qu’il rencontre » , explique-t-il. En effet, on a tendance à oublier qu’un pilote assure non seulement la sécurité des vols mais il est aussi acteur de la rentabilité d’une compagnie. Les choix d’emport carburant, les compromis à faire entre ponctualité et consommation, trajectoire et conditions météo, sont autant d’éléments à prendre en compte avant de prendre une décision.


Le déclic et une passion enfouie qui resurgit


Arthur a toujours été passionné par l'aviation. « Depuis le collège, je voulais en faire mon métier. Arrivé au lycée, on m’a déconseillé la prépa scientifique (maths sup, spé) car je n’avais pas le niveau requis. À l’époque (2012) je ne connaissais pas toutes les possibilités pour devenir pilote et la période était telle que les compagnies recrutaient peu. ».

C’est en 2016, lors de son année d’échange en Australie qu’il a le déclic. « C’est lorsque j’étais en Australie que j’ai commencé à me renseigner sur les différentes écoles de pilotes. Durant mon stage à Paris, j’ai réalisé à quel point la vie de bureau ne me convenait pas, c’est à ce moment-là que j’ai choisi de me réorienter ».

En septembre 2018, après sa diplomation à l’EM Strasbourg, Arthur décide d’intégrer une école privée dans l’aviation. « Les neuf premiers mois étaient consacrés à la théorie. Ensuite, la phase pratique a débuté avec les premiers vols avec un instructeur pour apprendre les bases, puis progressivement la navigation à vue. Puis viennent les vols seuls à bord. Enfin, une longue phase de vols aux instruments afin de pouvoir voler avec toutes les météos ».

Arthur est un vrai passionné. « Le métier de pilote est formidable car il n’y a pas de routine ! Chaque vol, chaque situation est différente, la météo, le trafic, les passagers, l’équipage... Je suis profondément fasciné par cette machine incroyable qu’est l’avion. Et puis, un cockpit est certainement le plus beau bureau du monde. On a la chance de pouvoir y voir le soleil tous les jours ».

null

Une carrière sur le point de décoller


Tout juste diplômé dans ce nouveau domaine, Arthur souhaite aujourd’hui devenir pilote de ligne. « La voie royale pour moi, serait d'intégrer une compagnie aérienne en tant que copilote et progressivement prendre de l’expérience avant de devenir Commandant de Bord. Cependant, la crise sanitaire a ralenti ce projet et je pense notamment commencer une formation d’instructeur. Cela me permettrait de trouver un emploi plus aisément tout en me donnant une qualification supplémentaire. Par ailleurs, l’instruction est une excellente voie pour parfaire ma formation et j’ai une réelle volonté de transmettre ce savoir à d’autres futurs pilotes ».


Un conseil à transmettre aux étudiants de l’EM Strasbourg


« Vivez l'expérience EM à fond ! Ne jamais hésiter à vivre son rêve en sortant de l’école avec un Master, on dispose d’un solide socle de connaissances, c’est l’occasion parfaite pour entreprendre des études dans un autre domaine ou approfondir encore plus. N’hésitez pas à exprimer votre originalité, il n’y a pas de parcours bizarre ou atypique, il n’y a que des profils uniques #bedistinctive ».

null
Partagez ! Recommandez !

Connexion