Contenu | Menu

Newsroom
Autres sites
Newsroom

De l’équitation à l’audit financier : la résilience selon Béatrice Kremer

Publié le 27 novembre 2018, Mis à jour le 27 novembre 2018

Alors qu’elle termine ses études à l’EM Strasbourg, Béatrice Kremer devient Vice-championne de France d’équitation 2018 en dressage, catégorie amateur. Lors de cette récompense, elle occupe déjà son poste actuel d’audit en comptabilité / finance. Un métier de précision, exigeant un investissement total. Et pourtant, sa vie professionnelle et sa vie de compétitrice ne sont pas en conflit. Mieux, elles se nourrissent mutuellement, avec au centre une qualité incontournable : la résilience. Un juste mélange de persévérance et d’adaptabilité.

Travailler en équipe : un apprentissage de la souplesse


Aussi loin qu’elle se souvienne, Béatrice Kremer a toujours pratiqué des sports en compétition : équitation ou tennis. Elle en a tiré une conception plutôt directive de la gestion de projet, ayant pour habitude d’aller « droit au but ». C’est en arrivant à l’EM Strasbourg qu’elle acquiert plus de souplesse, en étant confrontée aux difficultés du management d’un groupe d’étudiants. « J’ai été Présidente du Bureau des Élèves en deuxième année à l’EM Strasbourg, et ce poste m’a rendue très adaptable. Chacun a sa manière de penser, et entre étudiants la hiérarchie est moins marquée que dans une équipe sportive. J’ai vite dû apprendre à communiquer plus efficacement et à m’ajuster en temps réel aux circonstances. »


L’équitation, une école de persévérance


Le dressage équestre passionne Béatrice, bien sûr, mais les moments de gloire n’y sont pas fréquents. « Il faut beaucoup de persévérance pour atteindre des objectifs en dressage. Parfois j’ai une excellente semaine, et parfois, rien ne fonctionne pendant un mois. Il arrive aussi que l’on croie avoir passé un cap avec le cheval, et qu’on doive finalement reprendre des bases. C’est éprouvant mentalement. » Béatrice Kremer ne manque ni de persévérance ni de capacité à lâcher prise. Ce sont des qualités nécessaires pour pousser l’exigence au plus haut niveau, sans se décourager en cours de route. « Il y a énormément de paramètres à prendre en compte : la progression de mon cheval, ma progression sur les plans physique et technique, et l’évolution de la relation de confiance avec l’animal. Des éléments subtils tels que ma respiration ou la répartition de mon poids sur le cheval peuvent produire un mouvement parfait... ou une faute. » Ces éléments sont autant d’occasions de subir des échecs répétés, qui sont la seule voie possible vers le succès.


Exigence et adaptabilité, des qualités incontournables en audit


Béatrice Kremer a découvert la finance lors son échange d’un an au College of Charleston, établissement partenaire de l’EM Strasbourg aux États-Unis. Pour son stage de fin d’études, elle s’est attaquée au secteur de l’audit comptable, chez Deloitte France. Elle a été recrutée à l’issue de ce stage, en bonne partie grâce à son mental de compétitrice. Un autre atout de taille : l’adaptabilité que lui ont imposé ses études et la pratique de l’équitation. Elle explique : « Il y a énormément de réglementations et de normes à maîtriser dans l’audit. On passe beaucoup de temps à faire des recherches, à s’adapter aux choix effectués par l’entreprise auditée. Pour apprécier ce métier, il est préférable d’être déterminé à accomplir sa mission. »

Un défi en appelle toujours un autre, et si Béatrice Kremer vient de signer un CDI et de remporter une seconde place aux championnats de France de dressage, elle ne s’arrête pas là. Elle compte bien affiner son expertise en finance, et remporter un titre dans une catégorie supérieure, aux championnats de France de dressage 2019.
Partagez ! Recommandez !

Liens directs
Suivez-nous
EM Strasbourg Business School
61 avenue de la Forêt-Noire
F-67085 Strasbourg Cedex, France
PARTENAIRES
  
 
    Nos réseaux              Nos labels
Image de fond

Connexion