Contenu | Menu

Newsroom
Autres sites
Newsroom

Développement durable

Revenu de base et monnaie locale, remèdes aux problèmes économiques ?

Publié le 8 mars 2016, Mis à jour le 8 mars 2016

Revenu de base et monnaie locale, deux initiatives qui poursuivent une même finalité, remettre l’économie au service de l’Homme. Courte synthèse d’une vaste question, avant la conférence sur cette thématique organisée par l’EM Strasbourg Business School, le 10 mars 2016.

Allocation universelle ou citoyenne, revenu d’existence ou de base… Derrière ces termes, la même idée : octroyer à toute personne, de sa naissance à sa mort, un revenu pour subvenir à ses besoins sans condition de travail ou de ressource. La crise économique actuelle replace cette idée au cœur du débat. «La hausse du chômage, des inégalités et de la précarité poussent les Etats et citoyens à s’interroger sur des modèles alternatifs pour notre société » explique Pia Imbs, responsable de la chaire Développement durable à l’EM Strasbourg. « L’idée d’un revenu de base se fonde également sur les défaillances du système d’allocations, qui rend parfois la reprise d’activité moins intéressante d’un point de vue financier.»
 

Montant et financement du revenu de base

Sur le papier, le concept séduit. La réalité s’avère plus compliquée. Le débat porte sur le montant de ce revenu : les estimations s’échelonnent entre 450€ et 1000€ selon les différentes associations, économistes ou hommes politiques. Plus complexe encore, la question de son financement. Une première approche suggère de fusionner les allocations logement et famille, les bourses étudiantes et les dispositifs d’aide à l’emploi au profit d’une prestation sociale unique : le revenu de base. Autres solutions étudiées : un financement par impôt proportionnel sur le revenu, taxe sur le patrimoine ou le foncier, création monétaire… Quelque soit la solution retenue, c’est le modèle social dans son ensemble qui est remis en cause.
 

La monnaie locale pour dynamiser son territoire

Face aux scandales liés à la spéculation boursière ou autres évasions fiscales, les monnaies locales complémentaires bénéficient d’un regain d’intérêt. Elles apparaissent comme un moyen à portée de tous pour contrer les dérives de la mondialisation et du système financier. « Personne ne sait précisément qui utilise l’argent, où et pourquoi » résume Bruno Flochon, membre de l’association Colibris 67 Strasbourg, impliquée dans le lancement de la monnaie strasbourgeoise, le Stück. « La monnaie locale permet aux citoyens d’agir concrètement pour favoriser l’économie locale, ses emplois et les circuits courts. Elle remet l’économie au service de l’humain, de manière plus éthique (1) et écologique » conclut-il. Des avantages qui séduisent de nombreuses municipalités, Strasbourg étant devenue, en octobre 2015, l’une des 30 villes françaises à posséder sa monnaie locale. 



















Une mise en œuvre à débattre

Revenu de base et monnaie locale sont deux facettes d’une même pièce. Pourtant, leur mise en œuvre laisse aujourd’hui encore de nombreuses questions en suspens. De Karl Marx à John Maynard Keynes en passant par Milton Friedman, le revenu de base provoque le débat chez les économistes de tous courants, depuis des siècles. La révolution sociétale que provoquerait l’instauration du revenu de base, en déconnectant même partiellement l’emploi et la rémunération, est-elle possible ? Comment établir un équilibre entre inactifs et travailleurs et bien répartir ces derniers sur le marché de l’emploi ? Le développement des monnaies locales est-il envisageable sans réformer le système financier dans sa globalité ? Est-on à l’abri d’éventuels abus comme l’évasion fiscale ? Autant de questions qui seront abordées à l’EM Strasbourg le jeudi 10 mars 2016, à l’occasion de la conférence «Monnaies locales et revenu de base : remettre l'économie au service de l'humain ».

(1) Les entreprises doivent répondre à un certain nombre de règles éthiques pour adhérer à un système de monnaie locale



Partagez ! Recommandez !

Conférence du 10 mars

Pia Imbs, responsable de la Chaire développement durable de l'EM Strasbourg, organise dans le cadre du cycle de conférences sur le vif de l'école, la conférence "Monnaies locales et revenu de base : remettre l'économie au service de l'humain". Pour débattre du sujet, elle sera entourée de 4 invités :


Liens directs

Suivez-nous

EM Strasbourg Business School
61 avenue de la Forêt-Noire
F-67085 Strasbourg Cedex
PARTENAIRES
  
 
    Nos réseaux              Nos labels
Image de fond

Connexion